Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Killing someone doesn't mean being a murderer. - Nephtys Shafiq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 2
Points : 106
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Killing someone doesn't mean being a murderer. - Nephtys Shafiq    Mar 26 Sep - 2:16


Nephtys Isis Shafiq
Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner. - Napoléon Bonaparte

► âge. Vous demandez l'âge d'une dame? Si vous tenez vraiment à le savoir, je suis âgée de 31 longues, belles, affreuses, terribles, ensoleillées d'années.
► job/étude. Dès que j'ai eu 18 ans, je me suis enrôlée dans l'armée d'Israël, quittant mon foyer natal. J'ai étudié dans l'armée afin de devenir sniper (tireur d'élite) et j'ai réussi à devenir l'une des plus redoutables. Je ne rate jamais ma cible (ou presque. Disons... 98% du temps, je ne la manque pas). Je suis aujourd'hui sniper pour l'armée américaine, mais il peut aussi arriver que la police et le F.B.I se servent de mes services s'ils en ont de besoin.
► naissance. Le 31 août, dans la ville du Caire, en Égypte.
► statut. Je suis célibataire. Mes voyages et mon job ont souvent fait en sorte que je me retrouve seule.
► classe sociale. Je suis née dans la pauvreté et la misère, mais aujourd'hui j'ai beaucoup plus que ce qu'il ne me faut. Je donne énormément d'argent par envoie à ma famille, la majorité toujours en Égypte.
► orientation sexuelle. La question se pose pas vraiment. J'aime tout le monde. Je tombe sous le charme de la personnalité. Le corps ne peut être qu'un bonus s'il me fait chavirer, mais ce n'est point la chose la plus importante. Disons que c'est le terme pour dire pansexuelle.

► groupe. Ballad of broken heart
► avatar.
Code:
[b][u]GAL GADOT[/u][/b] # Nephtys Shafiq


1♦️ Je suis née dans un magnifique pays, même si aux yeux de mes parents et des miens, cela n'a pas été ''magnifique'' pendant un long moment. Mes origines, elles sont Égyptiennes. Mes deux parents sont égyptiens et aussi loin qu'on peut remonter, elles sont pures. 2♦️ Je suis l'aînée d'une famille de 4 enfants. Deux filles. Deux garçons. Mes parents ont choisi de donner la vie à quatre enfants, même s'ils n'avaient clairement pas les moyens de mettre au monde ces quatres têtes. 3♦️ Dans la famille Shafiq, il n'y a pas de richesse. Elle est pauvre. Misérable. Ils vivent dans une petite maison qu'on peut qualifier de cabane, là où les enfants dorment deux par deux dans des petits lits de bois et de paille. 4♦️ La nourriture fut en général du riz et du pain. Le moins cher à trouver sur le marché. L'eau... Elle était encore plus rare. La petite quantité que nous avions, il fallait la faire bouillir afin de pouvoir la consommer. L'enfer sur Terre, je vous le dis. La misère de nos moyens. Nous étions plus pauvre que pauvre. Un peu plus et nous nous trouvions sans toit. 5♦️ Même si je suis une fille, j'ai tôt fait d'apprendre à aider mes parents à cultiver quelques rares légumes sur des terres presque infertiles en Égypte. J'ai appris à aller cueillir l'eau, à porter des sceaux trop lourds pour moi, à muscler mon corps dès ma jeunesse, à développer ma souplesse. 6♦️ J'ai volé plusieurs fois durant mon enfant afin de protéger mes frères et soeurs de la famille et la mort. Je ne me suis jamais fait prendre, parce que sincèrement, si je m'étais fait prendre... ma main serait coupée. Je ne pourrais plus les protéger. C'était une question de vie ou de mort. 7♦️ Mon père m'a appris à comment tenir une arme à feu assez jeune, pour pouvoir me défendre, puisque l'Égypte n'est pas aussi facile qu'on peut le penser, surtout pour les jeunes filles et les jeunes femmes sans défense. Il m'a montré des mouvements de défense et d'attaque, ressemblant fortement aux arts martiaux. 8♦️ Mon père, il a été dans l'armée de l'Égypte pendant plusieurs années avant de quitter. Il a tout perdu, parce qu'il était un trop grand joueur. Il sait, aujourd'hui, qu'il a très mal fait... Puisque sa pension aurait pu garantir un meilleur avenir et une meilleure vie à ses enfants. Néanmoins, malgré cela, il est un excellent père. Il a commit une seule et grave erreur qui lui a gravement coûtée. Il le sait. Il prie à tous les soirs pour essayer que nos vies soient meilleures. 9♦️ J'ai abandonné l'idée des études dès l'âge de 15 ans afin de me consacrée au tir ainsi qu'aux entraînements physiques, puisque j'avais déjà annoncée à mes parents que j'allais me retrouver dans l'armée. Je voulais faire une différence pour le pays, mais également pour leur offrir une meilleure vie (et aussi pour éviter d'être un fardeau supplémentaire nourrir dans la famille). 10♦️ On dit de moi que je suis une personne très forte, dans le sens où je ne semble me décourager de rien, où je tiens mon bout jusqu'à la fin. Je suis également courageuse. Je n'ai pas froid aux yeux et presque rien en ce monde ne me fait peur, si ce n'est que perdre les gens auxquels je tiens. Je suis plutôt orgueilleuse comme femme, je n'aime pas trop admettre mes torts. J'suis honnête, j'aime pas mentir. Je sais faire avec peu. J'ai toujours été gentille et respectueuse envers les autres si on l'est avec moi, mais je n'ai pas peur de lever le ton si je dois le faire, ni de brutaliser un peu quelqu'un pour obtenir des réponses. 11♦️ Je me suis enrôlée dans l'armée dès l'âge de 18 ans. J'ai quitté l'Égypte pour m'enrôler dans celle Israëlienne. J'ai fais les nombreux entraînements où je suis devenue peu à peu la meilleure au tir à distance. On m'a alors affectée à la fratrie des tireurs d'élites. J'ai tout de suite adorée et mon talent ne fut guère gaspillé. Rapidement, je suis devenue l'une des plus redoutables avec un fusil à la main, ne manquant jamais ma cible, à 98%. 12♦️ J'ai vécue des scènes traumatisantes que peu vivront dans leur vie. J'ai vu des enfants se faire abattre, des gens se faire décapiter, des gens torturés. J'ai moi-même eu deux blessures par balle durant mon service avec Israëlle. Une au niveau de l'épaule, et l'autre au niveau du flanc gauche. 13♦️ J'ai quitté l'armée d'Israëlle après cinq ans de service. Âgée de 23 ans, j'ai déménagé à Oro Valley afin de m'y installée, mais ce n'était pas seulement pour rien. J'avais vu ce que l'armée Israëlienne faisait, et je voulais changer d'air, je voulais changer d'environnement, de pays. Je me suis donc enrôlée quelques mois après mon arrivée à Oro Valley, dans l'armée américaine comme sniper. 14♦️ Je suis aujourd'hui âgée de 31 ans, et cela fait 8 ans que je suis dans l'armée américaine. Je suis parfois déployée pendant quelques semaines, même voir des mois, dépendant des endroits. J'ai toujours un gros matériel d'armée avec moi (fusils divers, couteaux), à la maison. Toutes mes armes à feu sont enregistrées et légales selon la loi du Gouvernement. 15♦️ J'aide parfois la police locale et le F.B.I s'ils ont besoin de mon aide comme sniper, puisque j'ai été reconnue comme l'une des plus redoutable avec une arme à feu à la main. Ma puissance de tir et le fait que je ne manque jamais mes cibles, sont reconnus et quand la situation l'exige, on fait appel à moi (comme une prise d'otages). 16♦️ Cela fait à peine quelques jours que je suis de retour à Oro Valley, mais je sais qu'un nouveau déploiement sera bientôt exigé, mais je ne sais pas quand. Je profite du temps qui est pour moi. J'essaie de m'entraîner silencieusement, dans ma mason, au calme. J'attends l'appel qui me fera m'envoler de nouveau. 17♦️ Avec la pension militaire d'Israël et le salaire touché par celui de l'armée, mes moyens financiers sont plutôt très bons, au-dessus de ce dont j'ai réellement besoin. J'envoie donc de bons montant par internet à ma famille, toujours en Égypte. C'est grâce à ma pension que je leur ai payé le minimum: une petite maison en meilleure condition et quelques effets électroniques, comme un ordinateur, afin que je puisse prendre de leurs nouvelles facilement et de leur transférer de l'argent. 18♦️ J'espère pouvoir ramener ma famille ici un jour, de les sortir de la pauvreté D'Égypte. Un jour j'y arriverais. Un jour tout ira bien. 19♦️ Malgré mon côté fort, je fais de nombreux cauchemars à cause de ce que j'ai vécue dans l'armée d'Israël. Je me réveille souvent en hurlant suite au tir sur une petite fille ou un petit garçon, les tortures que j'ai vu, que j'ai entendu... Et cela n'enlève rien aux cauchemars lorsque j'ai reçu les balles. 20♦️ J'ai reçu deux balles dans l'armée américaine, ce qui fait un total de 4 cicatrices. La dernière, elle a faillit me tuer. Elle est tout droit arrivée entre la poitrine, juste en-dessous du sternum. On m'a envoyé très vite aux urgences où j'ai fais un arrêt cardiaque. Les médecins ont tout fait pour m'aider. Ils ont réussis, mais la convalescence a presque pris une année complète. Donc disons... que je suis officiellement dans l'armée de 8 ans, mais sur le terrain depuis 7 ans puisque j'ai perdue une année complète à me rétablir autant physiquement que comme je le pouvais mentalement.

derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. Bloodflower ► pv, scénario, inventé ? Inventé ► comment as-tu trouvé JoD ? J'suis un doublon Héhé ► et t'en penses quoi ?C'est une bombe ce forum Dead Et puis on s'y sent comme chez toi Héhé ► des trucs à ajouter/améliorer ?: J'vous aime et j'espère que vous aimerez ma Neph' Cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Killing someone doesn't mean being a murderer. - Nephtys Shafiq
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Run, just run and don't look back ... [Penny VS the Murderer] /!\ ATTENTION ÂMES SENSIBLES ! /!\
» Killing floor
» killing floor ou left 4 dead 2 ?
» [RESOLUE]problème de mouvement
» sadness and pain, such a misery [kahina & murderer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: