Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 4
Points : 13
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mar 26 Sep - 10:20


reda oaks
in my experience, the prettier a girl is, the more nuts she is, which makes you insane. you're probably nutty, coo-coo crazy. it's not your fault, you know ? just like, everybody treats you different, you know ? like, you make jokes and they're not funny, but people laugh anyway. that's gotta make you nuts.

► âge.  trente-deux ans, la sagesse de l'homme qui commence à se poser, le rêve d'un artiste qui subsiste et l'éclat enfantin qui brille encore parfois dans son regard.
► job/étude. il était bassiste dans un groupe qui faisait des étincelles, les plus beaux moments de sa vie qu'il garde quelque part dans sa tête. aujourd'hui, il est retombé sur ses pattes, Reda est animateur en maison de retraite parce qu'il a le sourire communicatif, qu'il dégage quelque chose de rassurant et de solide pour compenser avec la mort ambiante autour de lui. à côté de ça, il a pas laissé tomber la musique et se produit parfois sur scène avec le groupe d'Erika. ça le rend nostalgique, souvent.
► naissance. il est né le 6 août à oro valley puis il a déménagé à l'âge de quatre ans pour le boulot de son père. il y est revenu cinq ans après avec sa mère qui n'avait plus son alliance autour du doigt. il ont alors vécu chez sa grand-mère tous les trois, avec sa sœur.
► statut. le cœur de Reda est une belle et grande maison de campagne où tout le monde vient se nicher lorsque ça ne va pas. il laisse toujours la porte ouverte avec une lumière allumée à l'entrée pour empêcher les gens de se perdre. il souffre pas de les voir partir lorsque ça va mieux parce qu'au moins, il a la sensation de servir à quelque chose. il est peut-être tombé amoureux une fois, y a longtemps mais il a vite compris que fermer les volets lui donnait la sensation d'étouffer alors maintenant, on ne l'y reprendra plus.
► classe sociale. ni en haut, ni en bas, dans la moyenne. il est pas vénal Reda. il s'est jamais dit qu'il deviendrait riche et célèbre grâce à la musique. il était content du temps où ça marchait et maintenant il fait avec. il se laisse couler, comme un bateau en papier qu'on laisse descendre le long d'une rivière.
► orientation sexuelle. l'esprit ouvert de l'artiste qui cherche toujours plus loin, toujours plus grand, toujours plus fort. on l'a jamais vu aux bras d'un homme et pourtant il en a découvert quelques uns, grisé par l'alcool et la musique. les femmes restent tout de même son péché mignon, sa fascination ultime. il les aime d'un amour tendre ; c'est une peluche Reda, ses bras sont l'endroit le plus confortable pour s'y lover.  

► groupe. THE CANDLE BURNED OUT
► avatar.
Code:
[b][u]SHIA LABEOUF[/u][/b] # reda oaks.

UN Sa mère, son royaume, son phare, son pilier. Il se souvient, petit, de ses jolies robes, de ses talons trop hauts qui donnaient parfois la nausée aux autres mères et faisaient sourire les pères. Le courage incarné en une femme, plus douce que la soie, plus solide que la roche, plus brillante que les étoiles dans un ciel d'été ; de ceux qu'ils voyaient lorsqu'ils partaient en colonie de vacances avec sa sœur. Là-bas, il y a rencontré sa première petite amie, il avait quatorze ans et c'était quelque chose de beau. Ils s'embrassaient sans la langue et se tenaient la main sans chercher à les mettre ailleurs. Il avait envie de plus Reda parce qu'il connaissait déjà les magazines de charme qu'il feuilletait avec Richie en riant de toutes ses dents pour masquer les papillons dans son ventre. Elle s'appelait Barbara que tout le monde appelait mockingbird parce qu'elle respirait marvel. C'était un garçon manqué, plus courageuse que la plupart des garçons du groupe. A la fin de l'été, ils se sont dit adieu, Reda est certainement celui qui a le plus pleuré des deux. deux Il se souvient pas de sa vie sans Richie parce qu'ils se connaissent depuis presque toujours et qu'ils ont partagé les mêmes passions, au même moment. Ensemble, ils ont découvert, la musique, les filles, leur premier travail et les rêves qui n'en finissent jamais. Ils répétaient d'abord dans la garage de Richie parce que Reda vivait dans un minuscule petit appartement. Rien n'aurait pu se mettre entre eux et la musique. C'est à ce moment là que Nico est entrée dans leur vie à tous les deux. Si Richie a su tenir le cap face à ses beaux yeux, Reda, plus sentimental, s'est laissé berner par la beauté qu'elle dégageait. Il aurait dit oui à tout, même si elle avait chanté comme un canard le jour de son audition. Mais non, le timbre de sa voix le traverse encore. Il a toujours su que c'était elle et pas une autre. Richie aussi. C'est grâce à elle s'ils sont montés si haut et retombés si bas. Elle était l'emblème Nico. Une beauté hypnotique et intouchable qui se trimbalait derrière un micro comme une divinité. TROIS Petit, il était gros. Ses camarades de classe l'appelaient bouboule et toutes les filles le collaient parce qu'il dégageait quelque chose d'adorable. Le syndrome de la peluche qu'il appelait ça, en riant. Puis il a grandi, Reda, comme ça, d'un coup, comparable à une mauvaise herbe mais il a quand même conservé cette aura de gentillesse et de délicatesse. Il est solide, ça se voit dés le premier regard. C'est le genre de bon gars en qui on peut faire confiance et qui nous trahira jamais. Il a jamais fait du mal qui que ce soit, pas consciemment du moins. Y a pas un seul millimètre de son corps ou de son âme qui respire la méchanceté. Reda c'est la joie de vivre, le sourire réconfortant vers le quel on se tourne quand on se sent partir du mauvais côté de ses pensées. Il en a bavé  quand il était môme alors maintenant il essaie plus, de faire aux autres ce qu'il n'aimerait pas qu'on lui fasse. QUATRE Il a toujours eu le coeur en vrac pour Nico. Son amour pour elle est tendre et timide, présent mais pas envahissant. Il ressort sous forme de petites attentions et d'un soutient sans faille. Reda peut pas s'imaginer une vie sans elle parce qu'alors, son coeur serait bien trop vide. Ils ne se voient plus autant qu'avant mais les regards qu'il lui lance parfois trahissent ses sentiments. Une part de lui sait que cette nuit passée avec elle était unique. Nico elle est pas comme lui parce qu'il l'a déjà vu amoureuse et qu'elle était pas comme elle l'est avec lui. Elle dégageait quelque chose de nouveau, qu'il avait encore jamais vu jusqu'ici. Il a même pensé que ce serait plus fort que la musique mais non. Souvent, il s'imaginait, Nico perdre son amour et lui derrière, à ramasser les pots cassés, à la réconforter pour mieux la récupérer mais ça n'a pas marché. Leur nuit passée l'un contre l'autre n'était qu'un artifice. Il le dit pas à voix haute mais il aurait voulu voir Nico se remettre de sa rupture, devenir un papillon grâce à la musique et leur amitié. Mais maintenant, quand il la voit, quand ils se voient, tout ce que Reda espère serait de le voir revenir, l'autre, celui dont il ne connaît même pas le nom mais qui était suffisamment imposant et magnifique pour ensoleiller le regard de la belle blonde. CINQ Le groupe c'était les voyages, les concerts, la petite foule suffisamment grande pour montrer que tu faisais pas seulement de la merde. Le groupe c'était avant tout Richie et Reda, les amoureux de la vie, des passionnés de musique qui se sont dit 'allons bon, on a rien à perdre ici, et si on partait ? et si on se volatilisait au milieu des paysages ? si l'horizon devenait notre mère et qu'on oubliait les nôtres ? celles qui fument parfois trop en parlant mal de nos pères. si on partait et qu'on devenait des fantômes ? des fantômes dont on peut tomber amoureux et qui nous font rire ?' ils ont pris Nico dans leurs valises et adieu. Au début ils s'imaginaient souvent revenir des années après, les cheveux gris, la voix cassée, des souvenirs plein la tête et du vécu dans leurs bagages. C'est ce qu'ils ont fait, ils sont revenus, mais pas assez tard pour qu'on les oublie, pas assez vite pour qu'on se dise qu'ils valaient rien. Ils sont passés de l'osmose totale à la dégringolade. C'est à peine si Richie parle encore à Nico, à peine si Richie parvient à aligner trois mots à un Reda qui attend, qui sait plus comment faire pour recoller les morceaux. Parce que c'est lui qui maintient sur ses épaules l'optimisme et l'espoir. Si ça tenait qu'à lui, tout le monde serait encore dans les bras de tout le monde. Il aurait réglé ça en une sorte de 'c'est pas grave, on recommence' mais cette nuit là, il a passé un pacte avec Nico. Il a passé le pacte de les faire voler en éclats alors aujourd'hui, il ne lui reste plus qu'à subir. SIX des vraies copines il en a pas eu des tas parce qu'il a un côté romantique, qui recherche l'amour ultime. Reda, il a toujours été du genre à avoir des amies, des amies qu'il embrasse sur la bouche, qu'il prend contre lui pour des slows serrés, avec qui il couche parfois, aussi mais jamais plus, jamais moins. C'est sa façon d'aimer à lui.  SEPT il a rencontré Erika peu après de temps son retour à Oro. Il l'a écouté chanter et tout ce qu'il a eu envie sur le moment c'est coucher avec elle. Reda lui a dit, cash, sans essayer de faire des chemins de traverse ou autres randonnées sentimentales. Alors, ils l'ont fait, après quelques verres. Erika c'est de la pâte à bisous. Elle dégage tout ce qu'il aime chez l'humain et c'est de loin ce qui le réconforte le plus. Ils se sont racontés leurs parcours, chacun, tendrement installé sur le canapé de Reda, les jambes emmêlées, des chaussettes de couleurs différentes et une grosse couverture pour couronner le tout. Le bassiste lui a dit qu'il ferait d'elle une star alors depuis, ils ont des vidéos sur internet et ont commencé une chaîne youtube. En réalité, c'est juste une raison pour lui de venir la voir plus souvent. Il en est pas amoureux Reda mais il s'imaginerait mal sa vie sans elle. HUIT Et la vie avec Erika elle ressemble à quoi ? C'est simple. Y a les dimanche à traîner dans le lit, les soirées à s'embrasser comme des amants fous, les courses de dernière minute faites en pyjama. Y a aussi Reda, lui empruntant sa bagnole sans jamais lui demander la permission et elle qui s'en rend compte, qui gueule mais qui finit toujours par lui pardonner. Ils ont l'harmonie des âmes soeurs, la légèreté d'une relation qui n'en est pas vraiment une et la réputation d'un couple qui n'existe pas. NEUF Sa soeur, il l'a plus revu depuis qu'il est rentré de tournée. Ils ont jamais eu le bon timing tous les deux. Même môme, quand lui était en crise d'ado, elle était encore trop calme. Puis inversement. Ils ont jamais été sur la même longueur d'onde, comme des inconnus qui ont pour seul point commun le ventre de leur mère. Il l'a appelé y a quelques mois mais personne ne lui a répondu de l'autre côté du fil. Reda a laissé un message qui enterrait la hache de guerre mais elle n'est jamais revenue vers lui. C'est triste à dire mais il en souffre pas plus que ça. DIX Il écoute des musiques qui bougent, qui font de son palpitant un espèce de fou furieux mais il a aussi ces moments de calme où il écoute Eddie Veder sans se lasser. Il connaît les paroles par coeur, particulièrement celles du film Into the Wild et se surprend à vouloir partir lui aussi. Prendre un sac à dos et traverser les routes sans jamais tourner la tête vers l'arrière. Il a de ces élans de liberté qui lui prennent aux tripes sans éclore. Il a goûté au voyage avec Richie et Nico, rencontré des personnes, confronté l'horreur à l'amour, la bêtise à l'intelligence, la laideur à la beauté ; tout ce qui fait ce qu'est la vie, la médaille et son revers, le paradoxe que représente si souvent l'humanité. ONZE Tout le monde voit la maison de retraite comme quelque chose d'obscur, l'institut de la mort et certainement que c'est ça au fond. Il voit, Reda, chaque jour, les familles être là pour ses vieux ou pas assez. Les familles, elles ne font jamais rien de bien parce qu'il y aura toujours quelqu'un pour s'en plaindre. Il observe de loin, les enfants s'acharner à ce qu'on gave, qu'on masse, qu'on maintienne en vie père ou mère alors que les vieillards, installés dans leur lit, n'ont envie que d'une chose : mourir. Et lui, il est là, au milieu de ce mouroir où l'on se bat sans cesse entre la vie et la mort. Il est là, à leur donner un peu de sourire, à leur faire oublier l'espace d'un instant que tout en eux ne tient plus qu'à un fil. Aujourd'hui, tu manges seul mais qui sait, peut-être que demain, tu ne pourras plus avaler que du mixé. Le bassiste ressent une affection et une compassion hors normes pour ces personnes en difficulté et la plupart le lui rendent si bien que chaque jour est devenu une lutte un peu plus douloureuse mais aussi incroyable. DOUZE Il a eu la sensation de trahir Nico et Richie au début mais le besoin de jouer était plus fort, presque vital. Monter sur scène avec Erika l'aide à ne pas ressentir le manque des notes et l'ennui de ne pas vivre sa passion. Il ressent des regrets, souvent, mais pas assez forts pour revenir sur sa décision.  Certainement qu'il repartirait de zéro avec cette fille là si on lui en donnait l'occasion. Reda partirait, avalerait les kilomètres, perdu dans le regard d'Erika, le coeur hanté par une Nico qu'il aurait abandonné pour mieux survivre, loin d'elle. TREIZE Il a le sourire communicatif des hommes qu'on aime mais qu'on finit par oublier parce qu'on ne peut pas le prendre le sérieux. Reda est un concentré de charisme et de charme vers lequel on se perd lorsque le monde se casse la figure car il est solide comme un roc. Rien ne peut le mettre à terre, même pas l'accident de voiture  dont sa mère a été victime. On peut le voir, souvent, pousser son fauteuil roulant en lui racontant des bêtises à l'oreille. Elle ne pourra plus jamais marcher, les médecins en sont formels mais heureusement il est là, Reda, pour la faire flotter sur un nuage de légèreté. Elle lui dit souvent que ces moments passés avec lui sont plus importants que ses jambes.   QUATORZE Accro des télé réalités, il en regarde des tas, n'en rate pas une seule et enregistre lorsqu'il rate un épisode. Il aime aussi plus que tout passer des après midi sur son canapé, sous son plaid à regarder des films de noël une fois l'hiver venu, ça lui rappelle son enfance. QUINZE Reda a besoin d'une vie haute en couleur, pleine de sourires et d'activités. Un jour, il a dit à Erika de mettre sa plus belle robe et l'a conduit à un mariage d'inconnus où ils se sont discrètement invités. On les a retrouvés à la fin de la soirée à danser sur les tables et faire péter le champagne. Il a besoin de ce genre de surprises simples pour survivre, Reda, parce que la routine est le poison le plus violent, celui qui pourrait atténuer sa bonne humeur pourtant si solide.


derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. pistolero ► pv, scénario, inventé ? scénario de @Nico Byrd  I love you  ► comment as-tu trouvé JoD ? dans la poche d'edgar ► et t'en penses quoi ? j'ai que de l'amour pour lui. ► des trucs à ajouter/améliorer ?: rendre Nico moins garce ?  Angel

pareil que edgar  Pervers  


Dernière édition par Reda Oaks le Jeu 28 Sep - 0:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 66
Points : 68
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mar 26 Sep - 18:17

Ce choix d'avatar, je valide. Respect
(Re) bienvenue à la maison. Coeur2

_________________
« What about us ? »
What about all the times you said you had the answers ? What about all the broken happy ever afters ? What about all the plans that ended in disaster ? What about love ? What about trust ? What about us ?
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mar 26 Sep - 19:43

salut toi Moustache Coeur2
Revenir en haut Aller en bas
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 49
Points : 432
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mar 26 Sep - 20:53

Hug1 (Oui, je suis dans mon tour des petits mots à poster sur les fiches, alors voilà What a Face )

_________________
Love buzz
Would you believe me when I tell you you are the queen of my heart? Please don't deceive me when I hurt you. Just ain't the way it seems. Can you feel my love buzz?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 4
Points : 13
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mer 27 Sep - 16:08

merci vous I love you I love you I love you Pervers
Nico, ma beauté Svp je boucle aujourd'hui. Coeur2

_________________
❝ Will you still love me when I'm no longer beautiful ?❞ I've seen the world, lit it up as my stage now. channeling angels in the new age now, hot summer days, rock 'n' roll. the way you play for me at your show and all the ways. i got to know your pretty face and electric soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 49
Points : 66
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mer 27 Sep - 16:17

J'adore ta plume Coeur2

Bienvenue Cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 15
Points : 60
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mer 27 Sep - 16:31

Ohlala ce que tu es es beau et ce que tu écris bien.
Bienvenue. I love you

_________________
feet in the air, head on the ground.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 17
Points : 48
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Mer 27 Sep - 17:06

Dead Coeur2 Love1 Chou In love Ouh Coeur3

_________________
beautiful disaster

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 4
Points : 13
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Jeu 28 Sep - 0:23

oh merci, vous êtes adorables Svp
erika poulette I love you I love you I love you I love you Dead

_________________
❝ Will you still love me when I'm no longer beautiful ?❞ I've seen the world, lit it up as my stage now. channeling angels in the new age now, hot summer days, rock 'n' roll. the way you play for me at your show and all the ways. i got to know your pretty face and electric soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   Jeu 28 Sep - 9:16

Coffee & Cigarettes.
" Do, or do not. There is no "try". " - maître Yoda, we love you.

je l'avais déjà mais, j'aime tellement reda Svp et ce que t'en a fait, et ta plume. tout quoi Dead c'est un nounours, il est parfait blbl
bref t'es validé, évidemment Cute et encore merci de l'avoir prit, j'suis joie Dead Coeur2

Café et cigarette, c'est ce que je t'offre pour ta validation. Heureux ? Enfin, officiellement bienvenue sur JoD, en espérant que tu es prêt à arpenter les rues étroites d'Oro Valley.   Coeur1   Toute façon, maintenant t'as plus le choix parce que JE TE VALIDE. En premier lieu, je te conseille d'aller créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis.   I love you    Et puis, parce que c'est obligatoire, je t'offre un tour gratuit vers la TO DREAM LIST, qu'on découvre c'que t'as dans ta jolie caboche.  Yeah   Et puis n'hésite pas à remplir ton profil, avec les liens vers tes fiches, que ce soit encore plus facile de te stalker.   Pervers2  


Enfin, et pas des moindres, tu veux direct un lien pour le commencement sur ce forum et pour faciliter ton intégration ?  What a Face  Mais surtout, ne t'en prive pas, c'est juste ici que ça se passe. Coeur1
Enjoy ton passage chez nous darling, et à très vite dans Oro Valley.  Cutie  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.   

Revenir en haut Aller en bas
 
THINGS WE LOST IN THE FIRE, REDA.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TATIA | the things we lost in the fire.
» Peter O'Donnell - Things we lost in the fire, fire, fire ...
» Beta Test The Lost Planet: Red Zone par XTrophx
» Lost Planet 2
» Let's Go Island - Lost on the Island of Tropics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: