Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 YOU TALKIN' TO ME ? (EDGAR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 4
Points : 28
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: YOU TALKIN' TO ME ? (EDGAR)   Mar 26 Sep - 18:39


edgar jack childress
les cons ça ose tout. c'est même à ça qu'on les reconnaît.

► âge. quarante piges, ça le fait souvent râler d'ailleurs. Il se dit qu'il a rien vu passer, qu'hier encore il fumait des clopes dans le dos de ses parents pour impressionner les jolies filles. Maintenant s'il fume comme un pompier, c'est pour les répugner.
► job/étude. garde forestier, les chasseurs savent bien qu'il est pas commode, qu'il vaut mieux pas déconner sur ses terres. On le voit partir le matin dans sa camionnette de fonction, une casquette sur la tête et des chaussures de marche pour affronter la nature impitoyable.  
► naissance. il a jamais quitté le coin, c'est l'enfant d'Oro valley, celui qui s'est barré le temps de ses études pour y revenir alors qu'il arrêtait pas de la tacler quand il était ado. Finalement, la ville est comme un cocon dans lequel il aime se plonger sans la moindre crainte. Ailleurs qu'ici, Edgar saurait pas comment faire, embourbé dans son quotidien, il a pas envie qu'une pelleteuse vienne le dégager de là.
► statut. il est seul et son histoire avec le solitude dure depuis un long moment. Il râle trop, tout le temps, à n'importe quel moment de la journée. Edgar finira sa vie avec sa bande de potes parce qu'il n'y a que eux pour le supporter. Lui il aime dire qu'il vit libre, c'est plus poétique que de vivre seul.
► classe sociale. un espèce de paysan dans l'âme, son porte monnaie pleure parfois en fin de mois quand il a trop dépensé en clope, en whisky et au poker.  
► orientation sexuelle. aux dernières nouvelles il aimait bien les femmes puis entre temps, il a décidé de devenir ermite. La rumeur dit qu'il est devenu impuissant à force de picoler et d'être si peu aimable. Le karma qu'ils appellent ça.

► groupe. WALK DOWN TO THE WATER
► avatar.
Code:
[b][u]MICHAEL FASSBENDER[/u][/b] # edgar childress.

UN - Il a jamais vraiment été du genre très sociable Edgar. Fils unique, il a jamais eu de quoi s'ouvrir un peu, a pris l'habitude de passer du temps tout seul au point d'apprécier la solitude. Quand il était adolescent, le côté rebelle et ténébreux marchait plutôt bien avec les filles puis comme un vêtement que tout le monde s'arrache, Edgar s'est démodé et doucement, les regards se sont détachés de lui. Il a eu sa période coureur de jupons jusqu'à ce qu'il en mette une en cloque. Ça lui est tombé sur la tronche un beau matin et il a accepté, malgré tout, d'être là pour ce môme.
DEUX - On peut pas dire que c'était le meilleur des pères celui-là mais il était présent et c'était déjà énorme pour lui. Il ratait pas les anniversaires, ni les quelques moments importants. Edgar allait même à quelques rencontres parents-profs et ils ressemblaient presque à une famille. Une famille un peu mal foutue parce que ni Eva, ni lui se sont un jour considérés comme un couple. Ils ont bien essayé de vivre ensemble pendant la grossesse mais ça ne collait pas (rien ne colle jamais avec lui). Peut-être qu'Edgar l'a un jour aimé, certainement, sinon il se serait pas donné autant de peine pour elle mais on dit parfois que l'amour ne peut pas survivre à tout. Ou que s'il y survit, il est trop cassé pour pouvoir tenir debout.
TROIS - Et la cassure, Edgar la connaît mieux que personne parce qu'elle avait deux grands yeux bleus et des cheveux bruns qui flottaient sur ses épaules. La cassure, elle se résume à Ryan, leur fils, disparu pendant une sortie scolaire. Edgar se souvient encore, de son téléphone qu'il avait laissé dans la voiture. De ce fichu combiné qu'il avait retrouvé avec deux heures de retard, une vingtaine d'appels manqués le double de sms reçus. Ryan, disparu, envolé, comme ça, d'une seconde à l'autre, dans la même forêt où il bossait à l'époque et où il se perd encore chaque jour.
QUATRE - Il en a voulu à la terre entière.
A Eva.
A l'école, aux professeurs, aux gamins de sa classe, à sa mère, aux voisins, aux journalistes pour finalement s'en vouloir à lui. Et depuis ce temps, Edgar est impitoyable avec lui-même. C'est pour ça qu'il a cette dégaine maintenant, qu'il se laisse aller, qu'il oublie de se raser, de se brosser les dents, de vivre correctement. Pendant des années, on l'appelait plus le garde forestier mais le type qui avait perdu son môme. Un jour, il a pété une case dans un bar en cassant la gueule d'un type qui lui demandait s'il avait perdu espoir de le retrouver ou non. Edgar s'est retrouvé au poste pour la nuit. Depuis, il sort plus, ou à peine. Seulement pour voir ses amis qui eux ne parlent jamais de cette période maudite, de cette cassure sur son âme qui lui fait mal à longueur de temps.
Mais parfois, la question de ce type résonne encore en lui.
T'as perdu espoir Edgar ?
Non jamais, parce que chaque matin, en se rendant dans cette fichue forêt, tout ce qu'il espère c'est de retrouver son fils. Mort ou vivant, il s'en fiche à ce stade ; tout ce qu'il veut c'est son fils, pour pouvoir faire son deuil.
CINQ - Dans sa bagnole, il écoute Johnny Cash du soir au matin, ça l'aide à avancer, à se mettre un pied devant l'autre sans s'écrouler. Johnny Cash, son pote de galère, il connaît les paroles par cœur et les chante à tue tête sur les routes sinueuses de campagne où il lui arrive d'aller parfois. Un jour il a même été à un karaoké où il a chanté walk the line devant une assemblée médusée. C'est qu'il a du coffre, Edgar, qu'il pourrait facilement monter un petit groupe de merde pour chanter dans les bars et avoir ses groupies.
SIX - Il a essayé des tas de fois mais rien ne vient jamais. Depuis le choc émotionnel vécu avec son fils, Edgar est devenu impuissant. Il a pourtant payé pour faire venir les plus douées et les plus jolies mais rien n'y fait. Et bien sûr, cet imbécile a beaucoup trop de fierté pour consulter et se faire aider. Parce qu'il est comme ça, le garde, qu'il se sent incapable de demander de l'aide à qui que ce soit. Il prend tout pour lui, au point de se rendre malade et de passer pour un ermite à moitié psychopathe. Même verser une larme, il sait plus faire. Edgar est devenu de la pierre.
SEPT - Les soirées poker avec sa bande de potes c'est sacré. Chaque vendredi soir, la troupe se retrouve autour d'une table à fumer des cigares et boire du whisky comme s'ils se croyaient dans un espèce de film pour mafieux. On les entend rire et gueuler jusqu'au bout de la nuit, parler de leurs familles, de leurs femmes qu'ils ne savent plus comment quitter, de leurs maîtresses ou alors de leur éternel célibat. Edgar perd plus de fric qu'il n'en gagne mais le temps d'une soirée, cela l'aide à décompresser et arrêter de faire la gueule.
HUIT - Même s'il fait une confiance aveugle à ses amis, il y en a toujours eu un pour se détacher du lot. Un mec qu'il connaît depuis l'adolescence et qu'il a jamais vraiment lâché, sauf le temps de leurs études respectives. Les deux hommes se sont toujours soutenus et Edgar sait au plus profond de lui que s'il n'a pas craqué après la perte de son fils, c'est grâce à lui.
NEUF - Eva a déménagé deux ans après le drame, comme pour se convaincre de passer à autre chose et de refaire sa vie. Même s'ils étaient pas ensemble, Edgar lui en a toujours voulu sans jamais vraiment savoir pourquoi. Il a eu la sensation d'être abandonné, de ne servir à rien et ne pas être à la hauteur de son désespoir. Saoul, au bord de la rupture, l'homme a tenté de l'appeler à plusieurs reprises mais elle ne lui a jamais répondu ou même envoyé un sms pour lui donner signe de vie.
DIX - Il a eu sa passe picole où il s'enfilait un verre dés le matin pour pouvoir résister toute la journée. Il puait à des kilomètres et tout le monde savait qu'Edgar était devenu un alcoolo mais il s'est repris. Et même s'il lui arrive encore d'abuser de ce côté là, il n'est plus la loque d'autrefois, celle qui trouvait à peine le chemin pour rentrer chez lui et qu'on avait retrouvé dans la remorque de son 4x4, à moitié mort de froid et complètement bourré.
ONZE - Edgar est connu et reconnu pour pas avoir un sale caractère. Ses voisins lui en veulent pas mais ceux qui ne savent pas son histoire le considèrent seulement comme un con imbus de sa personne. Il râle tout le temps, c'est devenu sa religion, sa façon de vivre. Enfermé dans sa bulle, il ne cherche même plus à se sortir de ses pensées parfois trop sombres. Edgar est aussi un impulsif qui sait jouer de ses poings.
DOUZE - La guitare, il en fait quand il bosse pas et qu'il a besoin de s'évader. Pas grand monde sait qu'il a cette passion là parce qu'il trouve pas ça bien digne d'un homme mais ça le pousse à être moins brute, plus sensible. Parfois, il chante aussi un peu. Il a déjà écrit une chanson que personne n'a jamais entendu sauf son chien lorsque Edgar était saoul.
TREIZE - Son chien, un saint Bernard gros comme un bœuf. Un espèce d'ours qui bave et parvient tout juste à mettre une patte devant l'autre. Beethoven (original), plus gentil tu meurs. La bête dort toute la journée et ne gueule même pas lorsque quelqu'un toque à la porte.
QUATORZE - Despacito c'est son cancer, son péché mignon qu'il assume pas des masses et qu'il écoute pourtant à longueur de temps quand Johnny Cash prend ses congés.
QUINZE – Sa mère habite à dix minutes de chez lui et Edgar va souvent la voir pour manger ou récupérer des tupperware quand il a la flemme de cuisiner chez lui. Il a ce côté fils à maman qu'il nie à longueur de temps alors que sans elle, il ne serait rien. En plus, elle est la seule femme sur terre à le trouver parfait.


derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. pistolero ► pv, scénario, inventé ? inventé ► comment as-tu trouvé JoD ? dans ma poche ► et t'en penses quoi ?je l'aime d'amour ► des trucs à ajouter/améliorer ?: //

aloooors que dire sur ma formidable personne ? j'ai 22 ans (profitons tant que ça dure), je vis dans le sud de la France et je suis adepte de l'apéro -venez je vous invite quand vous voulez-  Intello Michael Fassbender c'est l'homme de ma vie même s'il le sait pas, j'adore jouer des vieux qui savent rien faire d'autre de leur vie que ronchonner.  :sifl: en dehors du rp, je suis une accro de séries et du cinéma (j'ai pleins de places d'avance dans mon porte feuille parce que je préfère me nourrir de films et de patates que de langoustes). bon oui vous l'aurez donc facilement deviné, je suis une geek en plein, avec la maturité entièrement décédée mais je cuisine bien, c'est déjà ça.  What a Face  (par contre en ce moment je suis sur un pc qui bug pas mal alors voilà je suis lente pour TOUT)  

_________________
corps en cage
tu vois, je suis pas un homme. je suis le roi de l'illusion. au fond qu'on me pardonne, je suis le roi. le roi des cons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 13
Points : 28
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Re: YOU TALKIN' TO ME ? (EDGAR)   Mar 26 Sep - 18:46

Coffee & Cigarettes.
" Do, or do not. There is no "try". " - maître Yoda, we love you.

Rebienvenue avec Edgar toi Brille
Hâte de voir l'évolution du rp avec Neph Love1
J'espère que tu t'amuseras encore comme un p'tit fou parmi nous Cute
Je te valide, bon jeu! Coeur1

Café et cigarette, c'est ce que je t'offre pour ta validation. Heureux ? Enfin, officiellement bienvenue sur JoD, en espérant que tu es prêt à arpenter les rues étroites d'Oro Valley. Coeur1 Toute façon, maintenant t'as plus le choix parce que JE TE VALIDE. En premier lieu, je te conseille d'aller créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis. I love you Et puis, parce que c'est obligatoire, je t'offre un tour gratuit vers la TO DREAM LIST, qu'on découvre c'que t'as dans ta jolie caboche. Yeah Et puis n'hésite pas à remplir ton profil, avec les liens vers tes fiches, que ce soit encore plus facile de te stalker. Pervers2

Petite surprise supplémentaire pour cette jolie fiche What a Face Tu as gagné des points ! Tu n'as plus qu'à aller les demander par ici.
Enfin, et pas des moindres, tu veux direct un lien pour le commencement sur ce forum et pour faciliter ton intégration ? What a Face Mais surtout, ne t'en prive pas, c'est juste ici que ça se passe. Coeur1
Enjoy ton passage chez nous darling, et à très vite dans Oro Valley. Cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
YOU TALKIN' TO ME ? (EDGAR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» // NAME : RUG Twin Exarch
» Grymn Force Project : Fireteam Edgar terminée
» DB WW1: Graphisme
» La bonne blague...
» [Rôles] L'assemblée du Mal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: