Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A Wave of remembrance (Lilith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 5
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 3:00


Lilith Anabel Parker
“On se sauve de tout par l'orgueil.”Gustave Flaubert

► âge. 25ans
► job/étude. Interne en psychiatrie
► naissance. lieu, date, nationalité(s).Arizona, 6 juin 1992, Américaine
► statut. célibataire, bien qu'elle fréquente parfois des gens, sans s'impliquer ni se dévoiler. Trop orgueilleuse pour s'autoriser à s'attacher...
► classe sociale. Aisée.
► orientation sexuelle. Bi, bien que davantage hétéro.

► groupe. BALLAD OF BROKEN HEART.
► avatar. Emily Browling
Code:
[b][u]EmilyBrowling[/u][/b] # Lilith Parker

tes tics, tes manies.
01♦️ Je change souvent de coupe, couleur de cheveux. Je les coupe et y rajoute des rallonges de sorte à changer de look plusieurs par année. C'est une sorte de tentative pour me défouler et d'expression subtile.02♦️Désespérée:j'ai perdu le goût de vivre et foi en l'humanité. Je reste en vie que pour terminer ma thèse et pour ma soeur et mon frère. Je n'ai toujours pas réussi à me fixer un but qui soit pour moi, mon bien-être et mon propre plaisir.♦️03Anxieuse: Je fais régulièrement des crises d'angoisses. J'ai une phobie de la route et des voitures depuis que ma mère est morte percutée par un ivrogne, quel paradoxe, elle qui était toxico et alcoolique, en plus... 04♦️J'essaies d'être abstinente sur l'alcool, mais je triche:Je suis forte sur la bouteille, surtout en période de stress. Certes, cela n'affecte pas ma vie professionnelle. Personne au travail, pas même grand monde, peuvent savoir réellement ce que je ressens et qui je suis... J'ai pourtant essayé de prendre soin de moi, tout comme j'ai essayé de prendre soin de ma mère et des mes frangins, mais je n'arrive pas à avoir de fibre maternelle ni de compassion pour moi-même. Je me néglige et bien que mon père n'ait pas voulu de nous, j'ai souvent essayé de le rejoindre en vains en lui promettant de ne pas le déranger et de prendre soin de lui, qu'il se devait de nous avoir près de nous pour ses vieux jours, lorsque cela arriverait. Il a refusé et depuis, je suis encore plus inadéquate pour avoir accès à mes émotions et mes besoins. Ainsi, toutes émotions passent par l'anxiété. Je garde que pour moi la colère et les ressentiments, sans arriver à m'épanouir. 05♦️Carence affective: J'ai disons manqué d'affection, avec une mère négligente, un père froid et absent. J'ai tout de même eu mes frangins, mais ils m'ont manqué lorsqu'on a été séparés. 06♦️ Solitude quand tu me guette: Je supporte mal la solitude, ça va de pair avec ce que je raconte depuis le début Héhé Je suis prête à quasiment tout pour ne pas ressentir ce sentiment de vide chronique. J'évite d'être seule. Je vis même avec cet homme, qui travail avec moi, de sorte à ne pas être seule trop souvent. Cependant, il se fiche de moi, son travail le préoccupe trop et il en est passionné-dingue. 07♦️Psychiatrie: Je me suis intéressée à la psychiatrie pour plusieurs raisons. Certes, mon meilleur ami est psychologue et j'ai tout de même réussi à m'ouvrir à lui et me confier. Je suis tomber sous son charme et c'est avec lui que je vis. Sauf qu'il n'y a rien de vraiment sérieux ou officiel entre nous. C'est assez platonique. Je ne crois pas qu'il ait besoin d'autant de moi que moi de lui. Puis, je suis interne en psychiatrie. Je fais ma thèse et c'est là que les choses se gâtent... J'ai pris le relais de mon superviseur pour prendre en charge un patient, lequel je ne suis pas autorisé à voir, mais je le fais tout de même, puis, j'use de lui comme sujet dans ma thèse, mais il n'en sait rien...08♦️Compétitive:Je cherche à être la numéro un et parfaite, pas la leader, je suis trop timide pour ça, mais ça être remarquable par mon talent et ma persévérance. Puis, je suis un peu compétitive en ce qui à trait mon frère. Je sens parfois qu'il est un rival pour s'occuper de ma  petite soeur. 09♦️Maternante/protectrice: Comme je l'ai dis plus haut, je suis du genre à prendre soin et jouer les sauveuse avec ma famille. J'aime aider les autres.10♦️ J'évite tout miroir, je suis trop complexée, j'ai honte et je suis trop effacée et réservée. J'ai du mal à me livrer sur moi-même. De toutes façons, à chaque fois que je me regarde dans le miroir, la seule chose que je vois, c'est que la vie ne ma pas épargnée, mais que je me tais. Sans oublier toutes les horreurs qui m'ont passés sur le corps 11 ♦️ Un de mes seuls loisirs est de lire et mes temps-libres sont bien ennuyeux: je m'isole devant l'internet, les forums ou bien je vois mes frangins, mais autrement, je ne fais pas vraiment grand chose de plus. Sauf étudier et aller à la bibliothèque! 12♦️ Mon seul réconfort, Ô! Comme tu me tiens, par chance que je t'ai pour m'accrocher: Je suis une workalcoolic et j'ai quasiment une double vie, parmi «les internet». Je m'éprends tranquillement pas vite d'un correspondant sur un forum de musique 13 ♦️ Complexée: Je voudrais être comme mon frère, davantage comme lui, car: lui de sang chaud, proactif, il s'affirme et il n'est pas si misérable et faible que moi, selon moi. Pourtant, je réussi tout ce que je fais, même si je n'ai pas confiance en moi. 14♦️Je suis calme, j'ai un bon sang-froid et je suis douce. Devant tous, j'ai l'air optimiste et non pas meurtrie. 15 ♦️ Attentionnée et dévouée si le jeu en vaut la chandelle, certes, je suis méfiante, apeurée, trouillarde. 16♦️ Orgueilleuse 17 ♦️ Je sors bien avec quelqu'un, enfin, je squat souvent chez lui, je m'efforce de le convaincre de vouloir de moi et je ressens le besoin d'avoir quelqu'un près de moi ou dans le même endroit, sinon, j'ai peur ou je ressens le vide.





derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. comment tu t'appelles, jeune padawan ?Sabiss/Sabrina ► pv, scénario, inventé ? Scénario (http://roadtothemoon.forumgratuit.org/t548-f-kaya-scodelario-electric-desire). ► comment as-tu trouvé JoD ? ta ► et t'en penses quoi ?C'est Lucius qui m'a conduit jusqu'ici. J'ai été corrompu! Happy  Je trouve le forum super chouette, très animé et chaleureux! Le concept et le contexte sont intéressants! J'adore les couleurs et le design, je suis tombée sous le charme.► des trucs à ajouter/améliorer ?: Rien à dire de plus ♥️ Hâte de vous rejoindre.

Partie en freestyle, vas-y présente toi.  

Me présenter... C'est sans doute la chose que je déteste le plus au monde, enfin, ça me met mal à l'aise, my bad, #sorrynotsorry. Enfin, c'est que je déteste être mal-à-l'aise. Je suis une fille assez timide, qui en a pas l'air! C'est d'ailleurs pour cela que je m'adonne au rpg. Je me sans davantage moi-même et adéquate, sans trop de pression sociale. Ça fait maintenant, 8 ans. Habituellement, pour me connaître, suffit de connaître mes personnages de RPG. Un peu comme tout le monde ici, j'imagine... Faire du rp pour moi, ça me permet de me libérer et de vivre certaines parties de moi qui n'ont pas l'espace ni le talent pour s'exprimer dans la réalité.

Puis que dire, je vous avouerais que ce n'est pas ma tasse de thé de parler de moi... Je le fais rarement, à moins que ça puisse servir. Mon filtre professionnel est d'écouter, apprendre à connaître les gens, observer, scruter, analyser et guider les gens. J'ai fais la psychologie, je suis une passionnée, par la force des choses. Je n'ai peur de rien sur ce sujet, je joue d'ailleurs toujours des personnes avec du contenu, dark et traumatisées. Je suis polie et j'utilise des euphémismes en ce moment même  Héhé

Je suis une canadienne de 23 ans qui a deux chiens d'amour. Mes seuls loisirs sont les séries et le rpg et quelques autres (pas très rockandroll je suis du style très grand-mère  Siffler ), mais je suis aux études et donc assez occupée. (Sauf qu'il y aura sans doute toujours du temps pour le rp) Sinon, je suis une passionnée de périnatalité, j'étudies en psychologie périnatale, maintenant, pour devenir accompagnante à la naissance et sage-femme. C'est sans doute pour aller chercher, trouver, creuser et vivre quelque chose d'ancré en moi, une mission, des principes et des valeurs «transcendantes» pour moi. En réalité, la périnatalité ma choisi à travers ma formation de psychologie et mes travails d'étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 5
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 3:00


tell me who you are
Partager entre la colère, la mélancolie, l'indignation et le besoin de reconnaissance: Bon en réalité, je suis brisée en mille morceaux, j'ai un endroit agité à l'intérieur de moi. Pourtant, je semble être une fille tout à fait calme et ordinaire. J'ai eu une enfance assez heureuse, jusqu'à mes 13 ans, quand ma mère s'est mise à faire des dépressions. Tout d'abord, lorsque j'étais adolescente en Arizona, ma mère a essayé de nous tuer mon grand-frère Jayden, ma petite soeur et moi. Elle n'a pas réussi. Elle était trop gelée pour bien s'exécuter et pour se rendre compte que nous faisions que les morts, gisant sur le sol, sec de la cuisine... Elle était évanouis ou plutôt dans un drôle d'état comateux (à priori pour des enfants naifs). Mon père l'avait trompé et menaçait de tout quitter si elle ne cessait pas de consommer. Mes parents étaient assez aisés, mais ils n'arrivaient pas à trouver la paix d'esprit et dans leur cœur. Nous les enfants écopions. Chaque soir, ils se chicanaient bien trop intensément pour qu'on puisse dormir en toute tranquillité, même-si on se réfugiait dans les bras des uns des autres, les trois, dans le même petit lit simple de mon grand-frère ou bien dans le garde-robe. Alors que nous étions pour êtres confiés à une famille d'accueil, comme ma mère s'est fait arrêtée et relâchée sous promesse de comparaître, elle est morte dans un accident de voiture, où le chauffard ne s'est même pas arrêté. Mon père quant à lui, ne voulait pas nous garder, c'était un vrai coureur de jupons et ils ne savaient pas y faire avec les enfants. Pendant notre temps de transition, nous étions chez mes grands-parents, nous, attristés et fragilisés par la mort de notre mère. C'était durant la même année/époque. Là-bas, ma petite soeur se faisait abusée par notre grand-père, comme elle était plus jeune, docile et vulnérable. Notre soeur cadette a 8 ans de différence avec Jayden et 6 ans avec moi. Ainsi, il m'a pris, le besoin de devenir la préférée de grand-père, afin qu'il ne retourne plus dans la chambre de ma petite soeur trop longuement, dans son propre intérêt malicieux! Il n'avait qu'à faire ce que bon lui tentait de moi, de mon enveloppe corporelle paralysée à chaque acte déplacé. Mon frère bien au courant, n'eut pas d'autres choix que de me laisser faire. Il avait pour rôle de veiller sur notre soeur cadette, de dormir avec elle s'il le fallait, le temps qu'on soit dans une vrai famille qui veuille de nous. Ce qui malheureusement, n'arriva jamais réellement... Enfin si, mais pas pour moi. Une famille voulait bien de deux enfants, mais pas de trois. Je ne voyais pas d'autres choix que de me proposer pour aller au collège privée de jeune fille. Je préférais que ma cadette soit en sécurité avec mon frère, il pouvait veiller sur elle. Bien plus qu'une fille ordinaire et fébrile comme moi pour une petite. Lui au moins était un homme et l'homme de la famille. Mon père était un lâche comme tous les autres salauds mâles de sa génération (quant à moi, à l'époque) de la famille. J'étais si proche de ma sœur et mon frère, ainsi, je n'ai jamais réellement réussi à m'ouvrir aux autres et à récupérer ma capacité à être proches des autres et à m'exprimer. La seule chose que je saches faire, c'est d'être en retrait, d'écouter les gens, de me fondre et m'effacée. De me sacrifier et de faire comme si je n'existais pas. Certes, à présent qu'on est adulte, depuis mes 21 ans, mon frère, ma sœur et moi, nous nous sommes retrouvés. Nous sommes à nouveau très proches, mais je n'ai jamais réussi  à redevenir la jeune fille optimiste et sociale que j'étais, ni à devenir la jeune femme que je me voyais devenir encore enfant, jadis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 5:53

Coffee & Cigarettes.
" Do, or do not. There is no "try". " - maître Yoda, we love you.

(re)bienvenue ici jolie lilith Svp

Café et cigarette, c'est ce que je t'offre pour ta validation. Heureux ? Enfin, officiellement bienvenue sur JoD, en espérant que tu es prêt à arpenter les rues étroites d'Oro Valley. Coeur1 Toute façon, maintenant t'as plus le choix parce que JE TE VALIDE. En premier lieu, je te conseille d'aller créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis. I love you Et puis, parce que c'est obligatoire, je t'offre un tour gratuit vers la TO DREAM LIST, qu'on découvre c'que t'as dans ta jolie caboche. Yeah Et puis n'hésite pas à remplir ton profil, avec les liens vers tes fiches, que ce soit encore plus facile de te stalker. Pervers2

Petite surprise supplémentaire pour cette jolie fiche What a Face Tu as gagné des points ! Tu n'as plus qu'à aller les demander par ici.
Enfin, et pas des moindres, tu veux direct un lien pour le commencement sur ce forum et pour faciliter ton intégration ? What a Face Mais surtout, ne t'en prive pas, c'est juste ici que ça se passe. Coeur1
Enjoy ton passage chez nous darling, et à très vite dans Oro Valley. Cutie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 21
Points : 315
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 9:24

Balloncoeur Lèche Cute Love1

_________________
I'M BENT
I'M NOT BROKEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin □ The golden heart


Textos : 121
Points : 691
Date d'arrivée : 24/09/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 17:50

Rebienvenue sur cette version Lilith Brille Cute Coeur1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 49
Points : 432
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Mer 27 Sep - 22:46

Oh, une Lilith !

_________________
Love buzz
Would you believe me when I tell you you are the queen of my heart? Please don't deceive me when I hurt you. Just ain't the way it seems. Can you feel my love buzz?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 5
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   Jeu 28 Sep - 7:36

Oui me voici Jump Brille Cute Coeur1 Happy
et heureuse d'être parmi vous! Merci Love1

_________________

Heart Circuit
Let it me... Stay, help me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A Wave of remembrance (Lilith)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Wave of remembrance (Lilith)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sets] 2009 wave 2 : Choix difficile
» début de peinture de Lilith
» Présentation Lilith 67
» samsung wave II vers bada 2
» [Vidéo] Construction des Hero Factory 2012 Wave 2 (2/2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: