Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 tendre mélancolie (melina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 10
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: tendre mélancolie (melina)   Dim 1 Oct - 14:55


melina s. warhol.
I have been thinking of how I want to be touched by you, with hands that will play me like piano keys, with fingers that will make a symphony out of me.

► âge. l'âge acquis, celui qu'on ne pourra lui enlever, cette majorité révolue depuis plusieurs mois, quelques années, ses vingt-trois années d'existence sur cette planète à virevolter au gré du vent.
► job/étude. gamine aux sauts de chat maîtrisés depuis nombreuses années, cette décennie à s'offrir en parfaite petit rat de l'opéra pour terminer en banale étudiante de danse classique, s'instruisant sous des noms réputés pour finir par devenir la Clara de Casse-Noisettes, la Giselle du Lac des Cygnes.
► naissance. le froid glacial du Nord s'abattant sur cette petite clinique dénuée de charme, gamine souffrant de l'abandon d'une mère trop jeune pour assumer sa maternité, gamine naissant un vingt-cinq décembre 1993, cadeau de fête pour le système de placement dans un orphelinat, aucun parent ne voulant d'une gamine naît trop trop, trop frêle, trop tout.  
► statut. liberté acquise par son adoption, liberté profitant de chaque option de la société moderne pour se définir comme volage, oubliant ses rêves de gamine pour faire face à la brutalité de ce monde.
► classe sociale. oubli de cette pauvreté déconcertante lui offrant la faim rongeant chaque parcelle de peau accueillant une graisse inexistante, classe aisée lui offrant chacun de ses rêves sur un plateau d'argent, cette famille dont elle avait tant rêver en complément de ses rêves de ballerine.
► orientation sexuelle. petite fille au coeur brisée, gamine ébranlée par la cruauté masculine, celle se perdant dans les bras sans plus rien attendre en retour, celle trouvant l'épiderme féminin plus doux que son compatriote masculin, celle n'ayant aucune préférence pour s'inventer des idylles d'une nuit.

► groupe. stuck in the backseat, gamine aux rêves plein la tête, son imagination sans limite pour une vie de privilèges.
► avatar.
Code:
[b][u]ELLIE BAMBER[/u][/b] # melina warhol.

fødsel. ☾ Froid exubérant s’abattant comme un horaire régulier sur la ville d’Oslo, des hurlements de douleur s’échappant d’une petite humaine pas plus grande qu’un avant-bras, douleur de la première respiration, douleur d’une vie non souhaitée, douleur d’exister. Cris étranges, cris affreux, cris d’horreur, détresse respiratoire, poumon s’affaissant après le tout premier réveil du chérubin. sykdom. ☾ Poumon affaissé, venue au monde six semaines trop tôt, intervention chirurgicale, tube s’affrontant sur son grêle corps luisant sous les lumières hideuses de la clinique. Mère absente. Froussarde incapable d’assumer sa propre erreur sexuel, incapable de subir les conséquences sans se voiler la face à la première difficulté, mère signant dès le premier cri, le renoncement de ses droits de parents. Gamine sortant trop âgée du service pédiatrique, gamine ayant déjà plusieurs mois de survie au compter, ce bébé ne l’étant plus, celle qui n’était plus adoptable pour les jeunes couples, celle partant à l’orphelinat. familie. ☾ « Fauzt ? Yleig’ ? » Bambin fêtant ses quatre ans, gamine obtenant ce qu’elle demandait à chacun de ses anniversaires, celle ne rêvant pas du père-noël mais d’un papa et d’une maman. Melina Warhol. Association étrange, impossible à prononcer pour le palet de la jeune nordique, princesse des glaces, ses cheveux roux s’affrontant pour offrir son sourire le plus malicieux à son frère et sa soeur. Terme étrange l’envoutant, ceux dont elle se répétant constamment l’appellation américaine pour se faire à l’idée qu’elle était enfin traitée comme une princesse.  stjerne danser. ☾ Pirouette, saut de chat, des demi-pointes arborant ses minuscules pieds, gamine suivant pour la première fois un cours de danse, image parfaite de la petite danseuse à l’exception d’un petit détail. Catastrophe. Guerre nucléaire. Cheveux de feu incapable de tenir sans le moindre problème dans un chignon de ballerine, des boucles trop épaisse pour le contenir. Chevelure trop longue, trop rousse, trop problématique, défaut de la gamine dans une pièce de filles toutes tirées à quatre épingles. Aucun rire s’échappant de leurs lèvres, visages trop sérieux pour des gamines de leur âge et pourtant ce silence dont elle raffolait, ce silence qu’elle ne connaissait point dans la demeure des Warhol. raseri. ☾ Cliché réel de la couleur de ses cheveux, petite tête brûlée partant à la conquête du monde de la danse, celle capable de se mettre dans des colères monstres durant ses crises, petite fille s’habituant trop rapidement à cette nouvelle vie, soleil promettant de tomber sur la tête de ses camarades au moins commentaire désobligeant, reine rousse promettant l’enfer sur terre pour ceux la cherchant, gamine se faisant petite une fois le seuil de la maison franchi, comme une peur de retourner dans ce pays glacial seule au monde. eldre bror. ☾ Faust et Melina. Melina et Faust. Celui dont elle n’aurait jamais du s’enticher quand elle était gamine, celui ayant le pouvoir de la faire souffrir. Douleur. Déception. Celui partant de la pièce quand elle ouvrait un tant soit peu ses lèvres pour laisser sa voix s’échapper de sa gorge. Ses cordes vocales claquant l’une contre l’autre, s’essoufflant pour le faire demeurer dans les parages durant les premières fois pour terminer par une mélancolie l’emportant telle une habitude dès qu’il recommence. Oubli des essais réalisés pour finir contre son gré dans un camp pré-établi pour sa condition d’enfant adoptée. Le premier homme qu’elle aura aimer venant lui planter un poignard dans le coeur, un premier coup de coup tue sous sa propre initiative, s’oubliant dans les bras de Morphée pour passer à une nouvelle journée. sommer. ☾ Rayons chauds se déposant violemment contre l’épiderme de porcelaine, rougeurs s’offrant à foison sur une peau délicate, des tâches de rousseur s’impliquant dans le procédé. Chaleurs estivales faisant leur grand retour comme à leur habitude, un peau protégée par son type, ses cheveux roux offrant l’indice à chaque personne sur ses manches en plein été. Gamine respectant aucun code, celle s’offrant la luxure de porter une robe légère en plein été plutôt que se protéger, soleil s’écartant de son chemin. Liberté acquise, liberté profitée. musikk. ☾ Notes s’échappant de son petit violon, gamine trop frêle pour démarrer le violoncelle, celle incapable de le tenir tellement sa lourdeur était un mauvais point pour démarrer les cours, celle démarrant les cours de violon avec ceux de danse, gamine incapable de jouer un seul morceau préférant nettement écouter les mélodies de son grand-frère pour virevolter plutôt que de créer la musique. Classique ou électronique, aucune n’échappe à la playlist en perpétuel changement, ses fidèles écouteurs vissés dans ses oreilles. elsker. ☾ Amour, symbole fort d’une génération recherchant la paix, symbole dénuée de sens par une génération où les traditions viennent à tomber dans l’oubli pour venir faire parler son coeur et son corps. Melina tel un oiseau. Melina celle au coeur détruit. Melina et son corps. Amants d’une nuit s’offrant pour son plaisir, oubli d’un coeur détruit par les méandres de l’amour, amas de poussières incapable de se reconstruire sans aide particulière. Volage. Terme réducteur offrant son lot de regards intransigeant. pappa mamma. ☾ Parents absents, parents présents. Comportements mettant le doute chez chaque enfant, ces parents la poussant à suivre ses rêves, une mère ravie de voir sa petite princesse aux cheveux de feu devenir une ballerine plus tard. Gamine cherchant cette approbation, gamine à la peur tacite de repartir un jour dans son pays par désintérêt, celle cherchant à les satisfaire plutôt que les contrarier. Petite princesse venant à les écouter par peur d’un renvoi net. skrekk. ☾ Peur d’une vie, cette peur mêlée à un retard certain dans son cycle menstruel, cette première fois vécue au lycée, peur de mener sa vie à la déchéance. Plusieurs questions s’offrant à elle, terrifiantes questions lui offrant ses plus beaux cauchemars. Rouquine ne souhaitant pas avoir d’enfants, rouquine en ayant peur d’en être responsable, trop jeune, trop talentueuse. Une vie revenue à la normale, un souffle libérateur s’échappant de ses lèvres, gamine qui n’était pas enceinte, celle dont la première fois lui avait brisé le coeur, celui qui n’avait pas le droit de lui briser la vie. mykhet. ☾ Délicate étreinte s’offrant à ceux le désirant dans cette famille, un mot pas plus autre qu’un autre, gamine se démenant dans l’ombre après s’être fait piétiner par les légitimes enfants, ceux lui reprochant sa venue. Oubli des larmes perlant sur ses joues pâles, délicates gouttes de sel s’offrant sur le parquet de sa chambre, son lit imbibée d’eau frottant nerveusement sur son visage effaré par la situation. melina sloan. ☾ Prénoms choisis minutieusement, gamine luttant pour sa propre vie, s’offrant le luxe de devenir cette petite abeille que l’infirmière aimait tant pour surnom. « min lille bi » Surnom d’amour, surnom pour l’ancrer dans cette vie de douleur dès le commencement. Infirmière se saisissant du formulaire pour la prénommer, Melina comme sa propre fille perdue dans un combat douloureux, Sloan tel la guerrière qu’elle était pour survivre à cette naissance. oblivion. ☾ Accident de danse, gamine tombant de l’estrade durant une représentation, saut trop loin, saut trop élevé pour son âge, gamine loupant le bout de la scène pour s’allonger à moitié vivante sur le parquet de la salle. Paramédicaux s’affrontant pour la garder dans un état stable, une mémoire affectée par la chute, plusieurs mois à réapprendre sa propre vie, une unique constante restant la danse. Peur de tomber, peur de rien, peur de tout. netflix. ☾ Plateforme de streaming déterminante dans sa vie, gamine s’offrant leurs services, devenant sa page préférée sur sa tablette. Film de nuit, film pour dormir, film durant une pause. Rouquine connaissant le catalogue de la plateforme mieux que les vies de ses propres amis, s’oubliant dans les méandres du web plutôt que la vie extérieure. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 10
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   Dim 1 Oct - 14:56

warhol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 10
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   Dim 1 Oct - 14:56

others

& à vous Hearts Love1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 20
Points : 79
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   Dim 1 Oct - 21:46

Brille Brille
coucou ma soeur ♥️

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 15
Points : 47
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   Lun 2 Oct - 12:22

regardes qui va là Pervers

_________________
lost  in hell
and if it kills me tonight, i'll be ready to die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 10
Points : 32
Date d'arrivée : 26/09/2017

MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   Mer 4 Oct - 0:30

@ryleigh warhol : la soeur Brille Brille du coup, on part sur ce que l'on a dit sur la cb et un rp ? Lèche

@kataleya kahn : ouuuuuuuuh ma future femme par là. Pervers Pervers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: tendre mélancolie (melina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
tendre mélancolie (melina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: The sound of silence :: Let's be friends
-
Sauter vers: