Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 broken machine (danny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 15
Points : 28
Date d'arrivée : 01/10/2017

MessageSujet: broken machine (danny)   Ven 6 Oct - 12:34


daniel "danny" winslow
I live on oxygen, a bastard monkey boy
do what the hell I like, I'm no celestial toy

► âge. vingt-cinq ans.
► job/étude. roi des buzz inutiles, Dan est un candidat de télé-réalité, un type sans talent apparent, mis-à-part trémousser son cul d'vant la planète entière.
► naissance. américain, avec des origines françaises du côté de maman, née le 1er Octobre 1992.
► statut. sans doute l'ex de ton ex, de ta sœur et de ton père, le gamin s'tape un peu tout s'qui bouge.
► classe sociale. limo et hôtels cinq étoiles, il flambe avec tout cet argent gagner en soignant son image.
► orientation sexuelle. ça passe par tous les trous.

► groupe. The candle burned out.
► avatar.
Code:
[b][u]XAVIER DOLAN[/u][/b] # Danny Winslow.



tes tics, tes manies.


Extraverti ≈ envahissant ≈ jaloux ≈ capricieux ≈ vulgaire ≈ tactile ≈ colérique ≈ flemmard ≈ attentionné ≈ a peur de l'abandon ≈ rancunier ≈ têtu ≈ franc ≈ alcoolique.

Daniel. Dieu est ton juge. C'est con parce que Danny ne croit plus en rien. Son seul dieu ça pourrait être sa bouteille, et encore. L'alcool l'a mis à genoux, l'a complètement détruit, et si ce mec barbu y est pour quelque chose qu'il aille se faire foutre. Il boit car il est alcoolique et non parce qu'un vieillard soit disant surpuissant l'a souhaité.

01☆ Bien loin du gamin sûr de lui qu'il prétend être pour le p'tit écran, Dan est avant tout à la recherche de reconnaissance. Bonne ou mauvaise. L'image qu'on lui donne et la réputation qui en découle lui importe peu. On l'adule, On le déteste. Mais on le regarde. On ne l'oublie pas. Eux ne l'oublient pas. 02☆ Son enfance, il l'a passé à Brooklyn, entre la misère et la classe moyenne. Sa mère exerçait tout un tas de p'tits boulots, tous plus exotiques les uns que les autres. Drôle de dame d'ailleurs sa maman, vous devez l'a connaitre, ou même l'avoir croisé au détour d'une rue mal famée, vous savez celle en jupe courte, au visage tellement refait qu'on croirait un immeuble en travaux, bah voilà c'était maman Winslow. 03☆ L'instabilité de maman lui a valu quelques petits aller-retour en foyer, jusqu'au jour où bien sûr, les services de protection de l'enfance jugèrent qu'il s'agissait du coup de trop. On lui retira la garde du môme, et on fila au gamin un aller simple pour le foyer le plus proche. Autant vous dire que maman n'a pas apprécié. 04☆ Elle a débarqué dans l'établissement en pleine nuit, bourrée jusqu'à la moelle et a enlevé son propre gamin, ce qui n'était sûrement pas l'idée la plus brillante du siècle, puisque trois mois plus tard le gamin dut plier bagage et fut envoyé chez sa grand-mère en Arizona. 05☆ Vous pensiez que la mère était loufoque? Faisons maintenant connaissance avec la grand-mère si vous le voulez bien. Rosie, la française fraîchement débarquée en ville, fan de Jean Claude Van Damne. Celle qui pendant la guerre se faisait les boches un par un dans son appart merdique et qui depuis jouissait d'une réputation de traînée. Une réputation dont la mamie se foutait désormais, puisqu'elle s'était barrée de son patelin paumé pour découvrir les States. Quelle connerie avait-elle fait! Elle devait aujourd'hui se coltiner un gamin insupportable. Au fond elle était pas mauvaise la mamie, mais disons qu'elle était dans son monde, puis s'occuper d'un gosse c'était plus trop d'son âge à la vieille. Et pour cause, le gamin était la plupart du temps livré à lui-même, il errait. Dan s'occupait comme il pouvait, accumulant les petits vols à l'étalage et les petites bêtises du genre, pendant que mémé priait JCVD pour qu'il se casse au plus vite. 06☆ Lorsque maman lui donnait des nouvelles, lui promettant monts et merveilles, il passait des nuits entières à attendre sur le perron. Mais maman était la reine des promesses claquées en l'air. 07☆ D'une nature très extravertie, il n'a jamais eu de mal à se lier aux gens de son âge. Sa bisexualité assumée et son extravagance le catapultèrent même dans la case des populaires. Toujours bien entouré, au lycée le garçon était roi d'un royaume de faux semblants. 08☆ Mais comment diable peut-on se sentir si seul, quand on est tant entouré ? Comment peut-on se sentir si seul, lorsqu'on attire tous les regards ? Lorsqu'on attise tant les convoitises ? Allez savoir, Danny n'a jamais vraiment compris. 09☆ Mais Newt est arrivé, et les choses ont changé. Il gagna sa confiance et appris à connaître ce garçon. Un garçon qu'il aimait bien plus que de raison. Bien plus qu'il n'avait pu aimer quiconque auparavant. 10☆ Dan était devenu quelqu'un aux yeux d'une autre personne. Une personne qui compte vraiment. Une personne dont on a besoin. Une personne aimée, pas seulement convoitée pour ce qu'elle représente socialement. 11☆ Mais ce garçon l'abandonna lui aussi. Après plus de deux ans à vivre ensemble. Deux ans à le serrer fort, si fort pour chasser ses démons, à s'aimer à en crever... Il le balaya de sa vie sans aucune explication. 12☆ Le souvenir de sa voix tremblante, terrifiée au bout du fil le hanta pendant des années, et aujourd'hui encore, il l'entend. Seul sa tristesse, autrefois bien trop présente, s'est transformée en colère. 13☆ Stephen King a écrit : « L'esprit est un tableau noir. L'alcool, la brosse à effacer » Danny se réfugia dans le monde de la télé-réalité. Enchaînant fêtes, alcool et conquêtes d'un soir. La bouteille devint sa maîtresse, le liquide et la poudre sa seule façon d'oublier. 14☆ Puis il y a eu cette nuit. Une nuit comme tant d'autres, à mordre la poussière, le nez dans le passé. Et cette photo, où ce fantôme réapparut. Newt. Là tout près de lui, au milieu de cette foule. Newt était là. Il frotta ses yeux de longues minutes, se pinça de nombreuses fois pour être sûr. Son sang ne fit qu'un tour quand il compris qu'il n'était pas en train de rêver. Il rangea plia et rangea la photo dans sa poche. Il allait le retrouver. 15☆ Il planta un tournage, mis sa vie entre parenthèses (deux-trois bouteilles dans sa valise) et retourna à Oro Valley. Une seule idée en tête retrouver Newt. Reconquérir Newt.



  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 15
Points : 28
Date d'arrivée : 01/10/2017

MessageSujet: Re: broken machine (danny)   Ven 6 Oct - 12:35

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 15
Points : 28
Date d'arrivée : 01/10/2017

MessageSujet: Re: broken machine (danny)   Ven 6 Oct - 12:36

et si l'envie vous en dit, c'est à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: broken machine (danny)   

Revenir en haut Aller en bas
 
broken machine (danny)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La machine volante.
» [SOLVED] microphone broken? solid red lights
» Machine de tourment (Similaire)
» CSR Awards JUNE '44 - Danny Holte
» [Mélée] Bran the Broken - 2ème CE Stahleck 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: The sound of silence :: Let's be friends
-
Sauter vers: