Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Do not look behind, look ahead. - Ismaël Samora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Admin □ The golden heart


Textos : 121
Points : 691
Date d'arrivée : 24/09/2017
Age : 23

MessageSujet: Do not look behind, look ahead. - Ismaël Samora   Lun 25 Sep - 18:42


Ismaël Abraham Samora
Rire souvent et beaucoup ; gagner le respect des gens intelligents et l'affection des enfants ; savoir qu'un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C'est cela réussir sa vie. - Ralph Waldo Emerson

► âge. La roue de la vie tourne. Elle va si vite que je viens tout juste de me rendre compte que j'ai tourné le cap de la trentaine. Je vieillis, mais mon coeur reste jeune.
► job/étude. J'ai travaillé dans l'ombre de mon père jusqu'à son décès et j'ai hérité de son entreprise médicale dont je suis aujourd'hui le Président Directeur Général. Cette compagnie s'occupe de fournir les hôpitaux en terme d'équipements médicaux, les centres d'hébergements et même à travers le monde.
► naissance. Je suis née le 30 mai à Londres. Je suis donc britannique. Je suis fier de mes racines et ça ne changera jamais. Je possède néanmoins la double citoyenneté avec celle américaine.
► statut. J'ai été fiancé à une femme que je pensais être merveilleuse, mais elle s'est enfuie quelques jours avant notre mariage alors que j'étais âgée de 22 ans. J'étais peut-être trop jeune et stupide pour penser que c'était la bonne.  
► classe sociale. Plus que riche, mais disons que la fortune... Je ne la regarde pas. Je vis bien au-dessus de bien des gens. Je suis milliardaire, je pourrais faire bien plus qu'on le pense, mais je reste plutôt silencieux même si j'ai quelques biens qui démontrent ma fortune (telles les exemples des voitures ou des bâteaux, et même de la maison).
► orientation sexuelle. J'ai aimé les femmes, j'ai eu des expériences avec des hommes. On peut me considérer comme un homme penchant sur les deux côtés, donc certainement bisexuel.

► groupe. The candle burned out
► avatar. Jensen Ackles
Code:
[b][u]JENSEN ACKLES[/u][/b] # Ismaël Samora

tes tics, tes manies. 1. Quand on entend mon prénom et mon nom de famille, on ne croirait pas que je suis  britannique parce qu'ils n'ont pas une sonorité anglaise et les gens ont raison, en partie. Je suis né à Londres, mais il n'y a que ma mère qui est anglaise, tandis que mon père vient d'Isräel. Je suis à moitié anglais, moitié juif. 2. Mon père a décidé de me donner un prénom hébraïque et de me donner son nom de famille. Ainsi, jesonne tel un hébreux lorsqu'on entend parler de mon patronyme, mais je ne m'en fais guère. Je suis fier de mes deux origines. 3. Mon père possède une compagnie médicale qu'il a construit avec son propre père. La compagnie se transmet de père en fils depuis trois générations maintenant. Étant le fils aîné de la famille, c'est à moi que reviendra la charge de la prendre lorsque j'aurai grandis. Je sais la place qui me revient de droit et je sais que je ne décevrais pas mon père. 4. Il m'a longuement observé durant mon enfance et mon adolescence. J'étais un gamin qui aimait faire la fête, mais qui savait avoir la tête sur les épaules lorsqu'il le fallait. Mes notes n'en démordaient pas et il ne disait rien dans ce cas-là. J'ai été persévérant tout au long de mes études afin de le rendre fier. Je déteste décevoir quelqu'un, lire ce sentiment dans leur regard. 5. J'ai suivis des formations de secourisme à tous les deux ans afin de me mettre à jour et surtout de savoir quoi faire si jamais quelque chose survient lors de mes nombreux voyages humanitaires. 6. Je me suis souvent fait interviewé par des journalistes. Celles-ci me demandaient si j'étais vraiment sincère, à aller donner aux plus pauvres et de donner mon temps. Je ne disais que la simple vérité. Je suis un homme au grand coeur qui prend ses responsabilité très à coeur. Je déteste lorsque quelqu'un me traite de menteur puisque je suis une personne très franche. Parfois, je peux rouler ma langue afin de ne pas dire quelque chose de travers, mais j'essai de trouver le juste chemin afin de dire ce que je pense. 7. J'suis tombée amoureux vers l'âge de 16 ans d'une magnifique jeune femme de deux ans mon aînée. Elle était simplement magnifique avec ses longs cheveux d'un roux tel un couché de soleil. Ses yeux d'un bleu céruléen me scrutaient. Elle était tellement belle. Mon coeur ne battait que pour elle à ce moment précis. Elle était gentille, merveilleuse... Son prénom? C'était Émérence. Elle venait de France. Son accent me faisait chavirer à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche, qu'un mot se formait pour venir danser à mes oreilles. 8. Je lui ai demandé sa main lorsque nous étions en voyage à Bora Bora. Nous étions sur la bordure de la mer, au couché du soleil. Je m'étais agenouillé devant elle, sortant le boîtier de ma poche. Elle a sourit. Elle a pleuré. Émérence, elle a dit oui. Mon coeur n'a fait qu'un bond. Il a manqué un battement. J'étais le plus heureux des hommes. 9. Nous étions supposés se marier lorsque j'étais âgé de 22 ans et elle de 24 ans. Cependant, je rentrais de mon travail vers 22 heures le soir et lorsque je suis rentré, j'ai trouvé une note, comme quoi elle ne pouvait plus être avec moi. Elle ne s'expliquait pas vraiment. Elle a simplement foutu le camp avec ses valises. Elle s'était volatilisée. Je me suis effondré comme une merde, les larmes aux yeux. Oui, je suis un homme plutôt émotif, et alors? Je n'ai pas la crainte qu'on me voit comme un homme faible parce que je montre ce que je ressens. Je n'ai pas peur de pleurer si c'est nécessaire. 10. Émérence, elle s'est envolée. Je n'ai plus revu cette femme qui avait fait battre mon coeur pour ensuite le briser. J'me suis enfoui dans l'alcool. Ce liquide qui pénètre dans vos veines et embrouille vos sens. Ça a duré plus de deux ans cette histoire où je n'étais qu'une merde, à errer ici et là. Que l'ombre de moi-même. Ça m'a pris deux fichues années avant de me remettre sur pieds et de voir la vie en couleurs à nouveau. Elle m'a fait du mal, cette femme. J'ai peur d'aimer à nouveau à cause d'elle. 11. Mon père a vu ma remontée. Il m'a soutenu. Selon lui, c'était normal d'éprouver autant de peine, surtout lorsqu'on était aussi amoureux. Je lui ai alors souris en lui disant qu'un jour la vie redonnera ce qu'elle a prise. Mon père m'a dit que j'étais un homme optimiste, et il a raison. Je préfère souvent voir le bon côté des choses plutôt que les mauvaises. Je ne suis pas le genre à baisser facilement les bras. 12. Je suis un homme qui adore les enfants et qui n'a aucune honte du ridicule. J'suis un homme au coeur d'enfant. J'aime m'amuser et rire, que ce soit avec eux ou avec des personnes de mon âge. Je suis souvent celui qu'on compare à l'enfant du groupe. Malgré ce côté quelque peu immature, je sais reprendre mon sérieux lorsqu'il le faut. Je sais faire la différence entre les moments où me lâcher, et ceux que je dois me tenir droit. 13. Je suis devenu PDG de ma compagnie à l'âge de 28 ans lorsque mon père a décidé qu'il était temps pour lui de se retirer, qu'il se faisait trop vieux maintenant pour tout gérer. J'ai éprouvé de l'angoisse lors des premiers temps, mais celle-ci s'est lentement dissipée pour faire face à la confiance, à une assurance que je ne croyais pas posséder. Je sais ce dont je suis capable et je sais que je n'ai pas peur de briser des frontières afin d'obtenir ce que je désire, mais en majorité de la bonne façon. 14. Je voyage encore quelques fois par année dans des secteurs plus pauvres afin d'aider les villageois en difficultés, les enfants pauvres. Je leur fournis des ressources médicales afin d'aider la vie là-bas, mais également de l'eau et de la nourritre afin que leur survie ressemble davantage à vivre plutôt qu'à survivre. La vie est difficile, dans ces terres hostiles. J'essai de mon possible afin de la rendre plus facile. 15. La compagnie Samora roule très bien. Je fournis les hôpitaux, les centres d'hébergements, des compagnies privées et plus encore. Je suis parfois amené à rencontrer certains professionnels de d'autres milieux qui veulent du stock médical. Je suis très bon négociateur. On me caractérise comme un homme avec beaucoup de charme, mais surtout ayant un coeur en or. Je sais que je suis milliardaire, que j'ai certaines choses qu'une majorité ne peuvent pas se payer, mais je ne suis pas le genre à m'en venter, à venir dépenser partout à droite et à gauche, avare. Non. Je donne plus que je ne prends. Je préfère mordre la vie à pleine dents jour le jour plutôt que d'avoir la tête légère à me dire que la vie sera belle, car l'argent coule à flot. On ne sait jamais si on va mourir demain mati, et c'est avec cette pensée que moi, je vis. J'ai une fille de 8 ans que je ne connais pas encore.


derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. Bloodflower ► pv, scénario, inventé ? J'ai pas trouvé mon bonheur en scénario/pré-lien alors me voilà en personnage inventé. ► comment as-tu trouvé JoD ? Ma soeur   ► et t'en penses quoi ?Superbe, autant le forum, le concept, l'équipe. Bah ouais  blbl  ► des trucs à ajouter/améliorer ?:

J'espère qu'il vous plaira et qu'on aura bien du plaisir ensemble :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Do not look behind, look ahead. - Ismaël Samora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ismaël le Vengeur
» [Caen] Nomination de Ismaël en tant que Garde de Nuit
» Présentation, Ismaïl
» home is behind the world ahead [Ellie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: