Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - hall of fame.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.


Textos : 52
Points : 86
Date d'arrivée : 25/09/2017

MessageSujet: - hall of fame.   Lun 25 Sep - 20:17


loanne rose
How is it easier to breath, when I am drownin in my sleep? Breathe life into my lungs, or suffocate.

► âge. elle est âgée de vingt-neuf ans, pratiquement trente, l’âge qu’elle aurait voulu ne jamais franchir.
► job/étude. ancienne rock star qui a pris sa retraite depuis un accident irréversible il y a huit mois, elle s’est depuis retranchée dans une librairie où elle joue les libraire, comme si elle avait toujours fait partie des étagères.
► naissance. née dans une petite ville entre Toronto et les Chutes du Niagara un 12 octobre, Loanne est de nationalité canadienne. Ses parents étant respectivement canadien et française, elle parle couramment l'anglais et le français.
► statut. célibataire, du moins, c’est le cas aujourd’hui. Dans une vie antérieure, il est possible qu’elle fût en couple, peut-être même mariée, mais si ce fût le cas, il n’était pas assez attaché pour se manifester.
► classe sociale. très aisée, elle fait pourtant abstraction de tout cet argent dont elle veut effacer le souvenir.
► orientation sexuelle. hétérosexuelle, malgré les nombreuses expériences de la vie qu'elle a pu faire, voilà quelque chose qui n'a jamais été remis en doute, bien qu'elle soit très ouverte d'esprit.


► groupe. walk down to the water.
► avatar. troian bellisario.
Code:
[b][u]TROIAN BELLISARIO[/u][/b] # loanne rose.

i. partie poursuivre son rêve, Loanne a tenté sa chance sur un coup de tête dans la version américaine de The Voice en 2013. Elle n'a malheureusement pas remporté le concours et la somme alléchante offerte, mais elle a été la première à décrocher un contrat avec Universal Music. Et la seule à réussir à faire décoller sa carrière musicale. ii. elle s'est ensuite installée à New-York, dans un magnifique appartement avec vue sur Central Park. Son deuxième rêve. De là, elle pouvait aller au studio facilement et avoir un pied à terre à peu près stable. Son appartement lui appartient encore, mais elle ne s'y sent plus chez elle, bien qu'il soit absolument magnifique. iii. à ce jour, elle a sorti deux albums et un single sans album fixe. Son premier sortit en 2014 et fût intitulé "roots", afin de rendre hommage à ses origines, mais également à son poème préféré de E. E. Cummings, le second vit le jour début 2016 avec pour nom "moon", faisant écho à son étrange obsession pour la lune et à sa vision d'elle-même. Puis, quelques jours avant son accident, en janvier 2017, elle sortit un single, qui faisait normalement partie de son prochain album, mystérieusement intitulé "fade away". iv. elle a toujours insisté pour co-écrire ses chansons, son âme d'artiste ne pouvait se résoudre à chanter bêtement des paroles pré-écrites qui ne feraient aucun écho à son cœur. Elle s'aperçut rapidement que la vie de jeune chanteuse connue demandait bien des sacrifices et que co-écrire des chansons faisait partie des grands privilèges accordés. Bien qu'elle fût consciente de la chance qu'elle avait de pouvoir vivre son rêve, les sacrifices qui venaient avec le métier étaient trop lourds. Il est difficile de mettre en cage un electron libre. v. proche autrefois de ses parents, elle les a peu à peu délaissés, d'abord par manque de temps, puis par dédain et agacement, et enfin, sous influence, par rejet complet. Elle a vécu trois mois auprès d'eux après son accident et a fini par ne plus supporter leurs regards, leurs questions, leurs chuchotements et leurs encouragements à "reprendre une vie normale".  Elle est ensuite revenue à New-York, pour, le pensait-elle, reprendre une vie normale. Sa vie, mais elle n'avait plus rien de normal à ses yeux. vi. elle a eu son accident au mois de janvier, accident de la route, officiellement, bien que les conditions de cet "accident" restent encore très floues et mystérieuses. Elle ne garde que peu de séquelles et ces dernières semblent s'évanouir peu à peu. Elle appréciait ne pas se souvenir des plus horribles épreuves de ces dernières années. Elle n'a cependant pas recouvré sa mémoire entièrement, elle fait énormément de cauchemars où des bribes de son passé la hantent. Elle se voile la face et essaie de faire comme s'ils n'étaient que ça, des cauchemars. Car ils l'étaient, des cauchemars bien réels. vii. elle a trouvé Oro Valley en fuyant New-York et en faisant une retraite conseillée par sa psy non loin du Grand Canyon. Elle a cependant décidé de ne pas cacher son identité, car il y a toujours une personne pour la reconnaître. Cela fait désormais trois mois qu'elle vit ici et un mois qu'elle a pris l'emploi de libraire au sein de la librairie Weekly & Co. viii. elle possède trois tatouages, un brin de lavande sur l'avant-bras, les phases de la lune le long des côtes du côté gauche et une toute petite feuille d'érable derrière l'oreille droite. ix. elle a toujours eu peur de vieillir, l'âge pour elle, dans son métier, pour sa passion, n'est qu'une dégénérescence du corps et de l'esprit x. avant son accident elle avait une forte dépendance à l'alcool, elle ne prenait que rarement de la drogue - sinon un joint le premier soir d'une nouvelle tournée -, mais elle avait pris pour (très) mauvaise habitude de se servir un verre chaque fois qu'elle entrait dans une pièce. Rares furent les jours où ce verre fût le seul. C'est en partie pour cette raison que son accident a fait un tel scandale dans la presse : elle avait bu avant de prendre le volant. Une belle image pour l'idole de nombreux(ses) adolescent(e)s. xi. elle est désormais régulièrement suivie et prise en photo par des paparazzis, tous à l'affût du moment où elle sombrera définitivement, avec, cette fois, aucun retour miraculeux des tréfonds de la solitude et du mal-être. Au début, se rappelant peu des dernières années, elle a eu beaucoup de mal à vivre avec leur présence, à se voir dans la presse, à comprendre la méchanceté et le jugement à son égard. Désormais, bien que toujours atteinte, elle feint l'indifférence et tente de mener "une vie normale". Qui ne le sera probablement jamais. xii. hantée par ce qu'elle a subi ces dernières années, elle n'est pas innocente dans sa descente aux enfers et ces fantômes qui lui infligent des cauchemars ne sont pas qu'étrangers. Elle est pour beaucoup dans ses insomnies et autres troubles quotidiens. Elle se remémore de plus en plus la personne détestable, impétueuse et dépendante qu'elle était devenue, une personne qu'elle a bien du mal à comprendre, malgré toutes les épreuves. xiii. bien que Loanne soit une femme forte, son hypersensibilité et sa naïveté presque touchante l'empêchent de faire barrage lorsqu'on essaie d'atteindre sa confiance en elle. Trop à fleur de peau, sa carapace et son mur de façade ne sont pas impénétrables. Ce que son agent, Dave, a compris très rapidement. xiv. hypersensible et susceptible, possessive, rêveuse mais posée, cinglante bien que drôle, intelligente et pourtant naïve, réfléchie et pourtant impulsive, altruiste et très curieuse, passionnée, indépendante et introvertie, solitaire et légèrement sauvage, exigeante et facilement irritable, telle est sa nature. Une façade de glace renfermant un feu ardant et un cœur facilement meurtri.  



tell me who you are


Premier soir, premier concert, première ville, premiers fans. Tout était complètement différent du plateau de télévision, ici, je n’avais aucun back-ups, personne pour venir à mon secours si je venais à faire une erreur. Tout ce que la foule retiendrait, ce serait ma capacité à me rattraper. En étais-je capable ? C’est le trac qui parle, arrête de penser à ça, me dis-je. Tout allait bien se passer, ce soir il y avait plus de personnes dans la salle, certes, mais le show n’était pas retranscrit devant des millions de téléspectateurs étant en mesure de me voir en gros plan. Non, ce soir, c’était moi qui contrôlais la situation, je ne leur montrais seulement ce que je souhaitais. « Allez mon trésor, en scène ! » Est-ce qu’un jour il cessera de m’appeler comme ça ou va-t-il falloir lui faire comprendre plus clairement ? Je grince des dents alors que je sens sa main claquer sur mon fessier. Une violente envie de le gifler me prend, mais je suis déjà poussée sur scène, guitare autour du cou. (…) Un verre, deux verres, trois verres... Combien en faut-il pour qu'une personne perde toute notion de temps et de conscience psychologique ? J’ai perdu le compte, en train de rire aux éclats pour un oui ou pour un non, mes musiciens ne sont pas dans un meilleur état. C’est sans doute pour cette raison qu’aucun d’entre eux ne remarque les caresses de Dave dans mon dos qui se ramènent de plus en plus sur ma poitrine. Avec un peu recul et de conscience, j’aurais tout de suite remarqué que chaque fois qu’ils tournaient la tête vers moi, ils se détournaient le plus rapidement possible. Comme pour éviter d’être témoins. Aucun témoin, aucune crédibilité en cas de plainte. Mais j’étais bien trop sous l’emprise de l’alcool pour prendre conscience de tout ça, pour lui retirer sa main ou pour dire stop. Je riais, comme une adolescente qui ne sait pas ce qui l’attend. Le premier soir où je ne saurais pas dire non. (...) Tout n’était plus qu’un cercle sans fin où je pensais me complaire. Les paillettes s’étaient ternies à mon regard. Etait-ce seulement moi qui m’étais trop faite à ma vie de star ou était-ce chose commune de ne plus voir que les mauvais côtés et la routine insatiable  ? Ou peut-être m’étais-je entourée des mauvaises personnes. Combien de temps faut-il à une personne pour s’enfoncer sans espoir de retour ? Mes interrogations furent interrompues par la voix tonitruante de Dave. « T’as envie qu’on croit qu’on égorge un porc en t’entendant chanter ? J’sais pas c’que t’as là Loanne mais c’est clairement de la merde ! » Je serrais les dents, non seulement rien n’était jamais assez bien, mais en plus je devais supporter ces cinq minutes de défouloir toutes les nuits. Les marques sur mon corps étaient invisibles, la douleur interne était invisible, le préjudice moral était invisible. J’aurais voulu disparaître. « T’es viré Dave. » Un silence s’installa dans le studio entier, tous les visages s’étaient tournés vers lui car pour la première fois, Loanne Rose, sauvage et cinglante avec tout le monde sauf lui venait de se rebeller. Je ne supportais plus son emprise sur moi que même l’alcool ne pouvait plus effacer. « T’es marrante trésor, on la r’fait un coup maintenant que tu t’es défoulée. » « Non, je ne chanterai pas tant que ton cul sera encore dans ce studio. Tu dégages ! T’es viré ! Dorénavant je me gérerai seule et… » Il éclata de rire, l’ambiance était électrique, personne ne savait comment réagir, qui suivre, comment cela allait se terminer. (...) « La chanteuse Loanne Rose a été victime hier soir d’un grave accident de la route. Elle se trouve actuellement selon son agent dans un état critique et son entourage a demandé à ce que l’hôpital soit interdit aux journalistes. » Il éteignit la télévision de la salle d'attente et se pinça l'arrête du nez. Son téléphone ne cessait de vibrer. Putain mais quelle petite conne, pensait-il.  Un soir sans lui et elle se foutait en l'air, il l'aurait bien prévenue, mais elle était trop fragile. Pas faite pour ce métier. Et sa stupide chanson qui venait de sortir, comment allait-il pouvoir gérer la sortie de l'album dans ces conditions. Elle ne perd rien pour attendre. (...) « Allez mon trésor, souris aux photographes, montre-leur que t'as pas perdu tous tes neurones dans ce putain d'accident. » Quatre mois s'étaient écoulés depuis l'accident et je ne m'étais jamais sentie moins moi-même que ce soir. Comment pouvais-je même avoir accepté de fouler le tapis des Grammys ? Le regard perdu, un sourire d'enfant malheureux accroché aux lèvres, je hurlais de l'intérieur. Je n'étais même pas capable de chanter ma chanson ce soir sans avoir les yeux rivés au prompteur. Il fallait que je sorte de là. Sans leur donner le pouvoir de faire le choix final pour moi, pas cette fois. Le titre de cet album qui ne sortirait jamais n'avait jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui.


derrière l'écran.
► ton pseudo/prénom. marion. ► pv, scénario, inventé ? personnage inventé. ► comment as-tu trouvé JoD ? sur bazzart. Roh ► et t'en penses quoi ? le principe de la bucket list et de pouvoir changer de personnage une fois le fil rouge de celui-ci terminé est top  Brille  ► des trucs à ajouter/améliorer ?: pas pour l'instant.  Cute


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: - hall of fame.   Lun 25 Sep - 20:24

Coffee & Cigarettes.
" Do, or do not. There is no "try". " - maître Yoda, we love you.

(re)bienvenue Coeur2 faudra qu'on revoit pour se trouver un lien, j'aime toujours autant loanne Dead

Café et cigarette, c'est ce que je t'offre pour ta validation. Heureux ? Enfin, officiellement bienvenue sur JoD, en espérant que tu es prêt à arpenter les rues étroites d'Oro Valley. Coeur1 Toute façon, maintenant t'as plus le choix parce que JE TE VALIDE. En premier lieu, je te conseille d'aller créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis. I love you Et puis, parce que c'est obligatoire, je t'offre un tour gratuit vers la TO DREAM LIST, qu'on découvre c'que t'as dans ta jolie caboche. Yeah Et puis n'hésite pas à remplir ton profil, avec les liens vers tes fiches, que ce soit encore plus facile de te stalker. Pervers2

Petite surprise supplémentaire pour cette jolie fiche What a Face Tu as gagné des points ! Tu n'as plus qu'à aller les demander par ici.
Enfin, et pas des moindres, tu veux direct un lien pour le commencement sur ce forum et pour faciliter ton intégration ? What a Face Mais surtout, ne t'en prive pas, c'est juste ici que ça se passe. Coeur1
Enjoy ton passage chez nous darling, et à très vite dans Oro Valley. Cutie
Revenir en haut Aller en bas
 
- hall of fame.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Championnats de Momentum : Hall of Fame !
» Le "Hall of Fame"
» Hall of Fame ?
» [Suggestion] Ouvrir un topic "Hall of Fame" [APPROUVE]
» Hall Of Fame des Mineurs : End.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jungle of dreams :: 

02. ALWAYS BE YOURSELF.

 :: Dry ice and strobe lights :: Vaguely happy people
-
Sauter vers: